Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtliaison/www/config/ecran_securite.php on line 378
LA CFDT SIGNE L’ACCORD SALAIRES POUR 2015 - [Liaison Solvay France]
Liaison Solvay France

LA CFDT SIGNE L’ACCORD SALAIRES POUR 2015

vendredi 23 janvier 2015

LA CFDT SIGNE L’ACCORD SALAIRES POUR 2015

Les mesures salariales contenues dans cet accord :

I – Pour les coefficients inférieurs à 325 (concernés sur l’UES : 772 ouvriers, 203 employés, 574 AM).

 Au 1er janvier 2015, augmentation générale de 0,6 % + 1 point dans le talon (aujourd’hui à 10,696 euros)
Cette mesure représente pour un salaire médian de 2 500 € brut par mois, une augmentation mensuelle d’environ 26 € brut/mois, soit 1,02 % de hausse de salaire (*).

 Au 1er septembre avec un effet rétroactif au 1er janvier 2015, augmentation générale : 1 point dans le talon si le REBITDA du Groupe est supérieur ou égal à 985 M€ au 30 juin 2015.
 Cette mesure, si le REBITDA est atteint, représentera pour un salaire médian de 2 500 € brut par mois une augmentation mensuelle de de 10,796 € brut/mois, soit 0,43 % de hausse de salaire (*).

Au total, pour ce salaire médian de 2500 € brut, ces augmentations générales cumulées seront d’environ 1,45 %, ce qui représente une hausse du revenu annuel en masse d’environ 471 € brut (*) !

 Dès 2015 intégration de 30 % des avantages de poste dans le 13ème mois pour le personnel posté et de 30 % de la prime de fonction (A, B, C et D) pour le personnel de jour.
Pour la CFDT, cette intégration des primes est une avancée et le début d’un processus pour qu’à terme 100 % des primes de poste soient intégrées dans le calcul du 13ème mois.
Pour 2015, avec cette mesure pour un salaire médian de 2 500 € : une personne de jour bénéficiant de la prime B verra son treizième mois progresser d’environ 20 € brut ! Un posté verra le montant de son 13ème mois croître d’environ 127 € brut (*).
* Les calculs sont donné à titre indicatif, contactez vos militant CFDT pour plus d’informations.

 Le budget consacré aux augmentations individuelles sera de 1,15 % de la masse salariale (dont 0,20 % au titre de l’ancienneté, 0,35% au titre des promotions et 0,6 % au titre des Aug. Indiv. et échelons).

II – Pour les coefficients supérieurs ou égaux à 325 (concernés sur l’UES : 19 AM, 294 Cadres).

 Pour les coefficients 325 et 360, les mesures d’augmentation du talon de la valeur d’un « point mensuel SOLVAY » s’appliquent dans les mêmes conditions que pour les coefficients inférieurs à 325.

 Un budget de 2 % sous forme d’une prime d’objectif pour les coefficients 325 et 360 au titre de 2015.

 Au 1er janvier 2015 : budget d’augmentations individuelles au mérite de 0,80 % de la masse salariale.
L’augmentation individuelle doit être d’au moins 1 % du salaire de base.
Ce niveau d’augmentation minimum a été obtenu par la CFDT !

 Budget d’augmentations minimum de 0,80 % réservé aux promotions et aux élargissements de fonction.
Les dates d’effet de ces mesures interviennent au moment de l’évènement (sans effet rétroactif).
Ce budget minimal sera respecté dans chaque GBU.

 Au 1er septembre sans effet rétroactif :

  • Budget d’A.I. (Augmentations individuelles)
    . 0,4 % si le REBITDA du Groupe est supérieur ou égal à 985 M€ au 30 juin 2015,
    . 0,5 % si le REBITDA du Groupe est supérieur ou égal à 1005 M€ au 30 juin 2015,
    . 0,6 % si le REBITDA du Groupe est supérieur ou égal à 1025 M€ au 30 juin 2015.
     Une garantie de respect de l’inflation sur 3 ans glissants pour 98 % des salariés dont le coefficient est supérieur ou égal à 325.
    La CFDT rappelle qu’elle met ses services juridiques à la disposition de tout salarié qui n’a pas eu d’augmentations individuelles du niveau d’augmentations générales pour monter un dossier prud’hommes !

III – AUTRES MESURES EN CONTREPARTIE DE LA SIGNATURE DE L’ACCORD SALAIRES !

La CFDT a été la seule organisation syndicale à avoir demandé une prime pour 2015, sous forme de salaire ou intéressement supplémentaire !
La Direction a accepté partiellement notre demande, en transformant l’abondement supplémentaire pour 2015 de 350 € lié au REBITDA, en un versement direct sous forme d’un supplément d’intéressement de 240 €). Un abondement de 110 € reste possible si le salarié place sur le PEE 110 € !

Concrètement cela signifie qu’en 2015, pour toucher ces 240 €, un salarié n’aura pas besoin de placer sur le PEE, il touchera cette somme directement en avril, en plus des sommes liées à l’intéressement financier et de progrès (prévu par l’accord intéressement signé par la CFDT).
Pour les salariés qui veulent bénéficier des abondements restants, ils devront placer dans le PEE 117 € pour toucher 350 € d’abondement et 110 € pour bénéficier d’un abondement supplémentaire de 110 €. Ces sommes seront dans ce cas bloquées 5 ans. (*).
* Pour plus d’explications, les délégués CFDT sont à votre disposition ; pour plus d’informations et d’explications, n’hésitez pas à les contacter !


titre documents joints

23 janvier 2015
info document : Word
305 ko

Accueil du site | Contacter l'auteur de ce site | Plan complet du site | | icone statistiques visites | info visites 0

CFDT Legacy SOLVAY, Legacy RHODIA et CYTEC France

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SOLVAY GROUPE FRANCE  Suivre la vie du site Argent

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC